O que fazer

Surf entre Espinho et Porto

Gonçalo Pina CC-BY-NC-ND

Gonçalo Pina CC-BY-NC-ND

Gonçalo Pina CC-BY-NC-ND

Gonçalo Pina CC-BY-NC-ND

 
 
 
 

Levez-vous tôt, car les vagues n’ont pas l’habitude d’attendre les planches de surf ou de bodyboard. Les plages préférées des surfeurs de la région se situent entre Espinho et Porto.

    • Plages
    • Sports nautiques
    • Air libre
    • Nature
    • Gastronomie
    • Participer à un cours de surf ou de bodyboard en toute sécurité, orienté par les professionnels des écoles de la région.
    • Goûter à la gastronomie locale, notamment les plats de poisson.
    • Découvrir les traces des premières civilisations qui ont habité la zone d’Espinho lors d’une visite au Castro de Ovil.
    • Se détendre en harmonie avec la nature et l’art de la Fondation de Serralves.
    • Faire des randonnées sur la passerelle maritime Gaia-Espinho, qui parcourt les dunes des plages de ces municipalités. La plage Senhor da Pedra est un arrêt obligatoire afin d’observer la chapelle qui se situe sur la plage de sable fin.
    • Vous reposer à l’ombre du parc municipal Parque da Cidade après l’exercice en mer.
    • Le voyage en train entre Porto et Espinho, où la mer apparaît régulièrement à l’horizon au long du parcours.  
    • Espinho et Porto possèdent plusieurs plages avec le drapeau bleu, où la qualité de l’eau est dûment approuvée par les institutions officielles.
    • Certaines plages possèdent des douches et des postes de secours. L’accès aux personnes à mobilité réduite est également garanti sur plusieurs plages.
    • Les rues d’Espinho ne sont généralement pas nommées, mais numérotées. Les rues parallèles aux plages présentent des nombres pairs, alors que les rues perpendiculaires possèdent des nombres impairs.
    • Le FEST (Festival des Nouveaux Réalisateurs de Nouveaux Films) célèbre des cinéastes en début de carrière. La ville d’Espinho accueille chaque année le festival qui présente plusieurs films en compétition, organise des ateliers et un Pitching Forum, où les projets cinématographiques sélectionnés sont présentés à un groupe d’investisseurs et de producteurs.
    • La ville d’Espinho se situe à environ 30 kilomètres de Porto. L’accès à la ville est facile par voie ferroviaire et par route.

Aujourd’hui, tous les chemins mènent aux plages d’Espinho. La ville offre environ 8 kilomètres de plages, dont les plus appréciées sont la plage Azul, la plage de la Baía et la plage Seca. Le climat chaud, les longues plages de sable fin et la facilité des accès (la gare se trouve à courte distance) ont transformé la ville d’Espinho en une importante station balnéaire pour les habitants de la région de Porto.

Il existe deux plages à Espinho qui se démarquent des autres au nord sur la carte de spots de surf : la plage Azul et la plage de la Baía. Toutes les deux offrent des vagues qui peuvent être surfées par tout type de surfeurs, y compris les inexpérimentés.

La plage de la Baía dispose de l’une des vagues mythiques de l’itinéraire du surfeur portugais : la Direita do Casino (droite du casino). Son nom permet de deviner facilement qu’il s’agit d’une droite tubulaire à sections qui se forme sur la plage située en face du Casino d’Espinho. Compte tenu de sa renommée, de nombreuses étapes de championnat de surf et de bodyboard se réalisent sur cette plage et les week-ends, soit en hiver, soit en été, il y a toujours de nombreux surfeurs sur la plage de la Baía.

La plage Azul dispose de gauches tubulaires, d’où le nom de vague gauche. Quand les conditions de houle et de vent sont parfaites, cette vague attire les amoureux du surf et de bodyboard. Quoiqu’il en soit, les falaises rocheuses qui limitent la plage assurent des conditions parfaites pour la pratique du surf et de bodyboard pendant toute l’année.

En harmonie avec la nature

Après quelques heures de divertissement en mer, il est temps de vous reposer et de récupérer des énergies. Venez goûter les fameuses crevettes d’Espinho, dont la saveur unique est reconnue par les habitants de la région. Quant aux amateurs de crustacés, il y a beaucoup plus à déguster : langoustes, homards ou crabes, normalement préparés au naturel. Néanmoins, il vaut mieux commencer par l’une des spécialités de la ville : une soupe de poisson.

Après le déjeuner, rentrez à Porto afin de retrouver la nature. Il ne s’agit pas cette fois-ci de la faune et la flore marine, mais de celle qui se trouve dans les jardins de la Fondation de Serralves. Elle représente l’une des plus importantes institutions culturelles portugaises, qui réunit au sein de la Fondation le Musée d’Art Contemporain de Serralves, la Maison de Serralves et son Parc.

Commencez par visiter le Parc et découvrez ses jardins d’influence française et anglaise, les petits lacs et les animaux qui vivent dans les arbres de différentes espèces, dont certains d’entre eux sont portugais, comme le chêne-liège et le châtaigner. Vous n’aurez pas l’impression d’être en ville en gardant l’esprit serein et en profitant des scénarios du Parc.

Richesse historique et culturelle

Malgré les plages aux vagues appétissantes, la ville d’Espinho ne se résume pas à la mer. Son patrimoine est vaste, mais il est important de souligner le Castro do Covil, situé dans la ville de Paramos et dont l’origine remonte à l’Âge du Fer. Vous trouverez à cet endroit 13 structures fabriquées en schiste avec plan de forme circulaire, où  des fragments de céramiques indigènes ont été retrouvés pendant les fouilles arquéologiques, qui ont permis la reconstitution de pots, casseroles, auges, entre autres ustensiles. Des traces d’activités ménagères et artisanales ont également été retrouvées, telles que broyage, tissage, pêche et poterie.

À Porto, ne perdez pas l’emblématique Maison de Serralves, un exemplaire important de style art déco, et le Musée d’Art Contemporain, qui présente régulièrement des expositions d’artistes nationaux et internationaux. Le Musée a été dessiné par Siza Vieira, architecte portugais récompensé avec le Prix Pritzker d’architecture en 1992, d’où l’intérêt de jeter un coup d’œil à l’édifice.

Abandonnez les lieux de Serralves et suivez direction le parc municipal Parque da Cidade à travers l’Avenue de la Boavista. Avec ses 83 hectares d’espaces verts, il s’agit du plus grand parc de la ville où vous pourrez profiter des équipements sportifs, des lacs et également des parcours piétonniers.  De plus, pour votre plus grand plaisir, le Parque da Cidade se situe même à côté de la Plage Internationale, le meilleure plage de la ville pour faire du surf/bodyboard.

Terminez votre journée avec un dîner dans un restaurant situé sur la route longeant la plage. Dégustez un poisson grillé (bar, daurade ou sardine sont de bonnes options) ou l’un des plats portugais à base de morue avec vue sur la mer. 

De retour à la mer

Après une nuit tranquille et un petit-déjeuner équilibré, il est temps de se rendre sur la Plage Internationale. Située à côté de cette dernière, vous pourrez accéder à la plage de Matosinhos par le sable ou par le long trottoir de la rue longeant la plage.

Ces plages sont les plus appréciées pour la pratique du surf et du bodyboard à Porto. À cet effet, il existe plusieurs écoles qui louent du matériel tout en offrant des cours de surf ou de bodyboard. Les plages sont très fréquentées les week-ends par les baigneurs et les surfeurs.

Normalement, la plage de Matosinhos est choisie par les amateurs, puisque la mer est plus calme grâce à ses falaises rocheuses. La plage Internationale est recommandée aux surfeurs un peu plus expérimentés, en raison de ses roches et de ses vagues qui sont plus fortes et hautes. 

Après l’intense activité en mer, déjeunez léger dans les restaurants de la plage. Vous aurez l’embarras du choix : sandwichs, poisson grillé, etc. Si vous êtes gourmand, offrez-vous une glace !

Como Chegar

Il existe des connexions directes pour Porto. Si vous choisissez un vol à bas prix, vous aurez des options depuis Londres (Stansted et Gatwick), Birmingham, Paris (Beauvais, Orly, Vatry et Charles de Gaulle), Marseille, Dole, Lille, Strasbourg, Tours, St. Etienne, Bordeaux, Lyon, Nantes, Madrid, Barcelone El Prat, Valencia, Milan Bergamo, Rome Ciampino, Bruxelles (Charleroi et Zaventem), Eindhoven, Maastricht, Amsterdam, Genève, Basel/Mulhouse, Dortmund, Francfort-Hahn, Karlsruhe-Baden-Baden, Nuremberg, Hambourg Lübeck, Munich Memmingen et Düsseldorf Weeze.

En été, il existe des compagnies aériennes à bas prix volant vers Liverpool, Dublin, Bologne, Toulouse, Clermont-Ferrand, Carcassonne, La Rochelle,  Limoges, Rennes, Las Palmas, Palma de Majorque, Tenerife et Bremen.

Vous pouvez également voyager avec les compagnies traditionnelles jusqu’à Porto au départ de Londres (Gatwick et Heathrow), Madrid, Barcelone, Munich, Frankfort, et Paris Orly, Caracas, Genève, Luxembourg, Amsterdam, Milan Malpensa, Luanda, Zurich, New York, São Paulo, Rio de Janeiro, Bruxelles Zaventem, Rome Fiumicino, Toronto, et Luanda. En été, vous pourrez aussi voyager à partir de Montréal, Minorque, Brest et Brive.

A l’aéroport international Francisco Sá Carneiro, vous pourrez utiliser le métropolitain pour vous rendre dans le centre-ville. Le trajet dure à peine 30 minutes.

Espinho est facilement accessible à partir du centre de Porto. En train, le trajet dure moins de 30 minutes à partir de la gare de São Bento ou Campanhã. Par la route, le parcours jusqu’à destination se fait par l’autoroute A1 et A29. Si vous ne souhaitez pas louer de voiture, il y a des autobus qui assurent la liaison entre Porto et Espinho.

Vídeo

Onde fica

Comentários